Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

 

kabila oyebela

Antenne monde de la société civile de la RD Congo ou:

comment contrôler La CENI et les élections en RD Congo…

Rejoignez la plateforme

               

 Nous Soutenir

Depuis le 25 décembre 2006, date de création de notre site à aujourd’hui, vous êtes des centaines de milliers à avoir lu nos articles ou consulté notre site. Nous vous en remercions. Derrière ces articles, ces reportages photos et vidéos, il y a un travail de titan, de sacrifices énormes et un coût très élevé: temps, ordinateurs, caméras, appareils photos, supports numériques, logiciels, billets de train, de bus, d’avions, chambres d’hôtel…2015 et 2016 seront deux années déterminantes pour la RD Congo durant lesquelles, une information fiable sera un grand allié de la paix, de la justice, de la stabilité… Pour le bien être du plus grand nombre, dans ce sous-continent. Si vous pensez que notre travail peut y contribuer, la meilleure façon de confirmer votre conviction, c’est de faire un don, aussi petit soit-il, pour soutenir cette action.

Par paypal : cheik-fita@myway.com par compte bancaire avec comme mention, «Soutien à Info en ligne des Congolais de Belgique» Compte bancaire n ° 000-3415900-45 IBAN BE44 0003 4159 0045

BIC BPOTBEB1

 CONTACT Téléphone : 0032495336519mail via le lien suivant:  http://ann.over-blog.com/blog-contact.php?ref=522882

VIDEO à voir et à partager 

Cheik FITA :  Philosophe, journaliste, dramaturge et metteur en scène congolais. Coup de projecteur sur l'homme, son parcours, sa philosophie, ses oeuvres, Ses convictions, son approche de l'actualité congolaise et belgo-congolaise, son avis sur le boycotter des musiciens du Congo par les combattants ...

Liste des 85 Multinationales Qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

Le saviez-vous ? Il y a du sang dans mon portable et ma TV, c’est ce que je viens de découvrir en regardant un ancien reportage de Canal Plus datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, notamment le Coltan, par les multinationales occidentales. Le Coltan est un minerai entrant dans la composition de nombreux composants électroniques que l’on retrouve dans les portables, les télévisions, les ordinateurs, les armes : missile. Voici la liste des 85  multinationales (ci_dessous) mises en cause par l’ONU, dans le pillage de la RDC et dans le financement indirect de la guerre civile à l’Est, dans un rapport de 2003. Suite à ce rapport, l’ONU n’a pris aucune sanction et n’a pas fait appliquée l’embargo préconisé. - 

.lire la suite en Cliquant sur ​​le lien suivant:  http://direct.cd/2013/07/19/liste-des-85-multinationales-qui-soutiennent-la-guerre-en-rdc.html

cheikfitanews.net, contact Téléphonique: 0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

KINSHASA, vue de Brazzaville

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Une nécessité

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

28 septembre 2020 1 28 /09 /septembre /2020 08:18
Réunion du gouvernement congolais: de l’argent public pour des initiatives privées

Par Cheik FITA

Bruxelles, le 28 septembre 2020

 

Lors de la 50è réunion du gouvernement congolais du vendredi 25 septembre 2020, le Président de la RD Congo Mr Félix Tshisekedi a informé les ministres de sa décision de créer une société nationale d’investissement en appui au secteur privé.

Ce sera pour « favoriser les opérations d’investissement d’intérêt économique et social dans les secteurs industriel, agricole, commercial social et financier ainsi que dans les secteurs des services de l’hôtellerie ».

Ainsi, cette « Société Nationale d’Investissement agira comme une société de financement et servira d’appui au secteur privé ».

Quelles pourraient être les attentes de la population face à cette société ?

Comme dans tous les pays du monde, il y a d’innombrables congolais qui ont des projets de toute taille et qui n’attendent qu’un coup de pouce pour décoller et se développer.

Toute petite et moyenne entreprise créée sera source d’emplois et de création de richesse.

Il faudrait donc :

  1. Que le gouvernement fasse diligence pour la création de cette société. Le projet a été adopté le 25 septembre. Avant la fin de l’année 2020, cette société devrait déjà démarrer.
  2. Que le gouvernement mobilise des fonds conséquents qui seront alloués à cet organisme,
  3. Que cette société ne soit pas confiée au premier venu, à des individus qui n’ont jamais fait preuve d’initiative et de création d’entreprise, pour ne pas dire, qui n’ont jamais réussi à gérer ne serait-ce qu’un poulailler,
  4. Que les fonds mobilisés ne servent pas à payer en priorité des salaires faramineux des dirigeants,
  5. Que cette société s’ouvre aux provinces, décentralisation oblige, que cela ne soit pas une affaire des Kinois,
  6. Que le mode de sélection des projets à soutenir soit le plus transparent possible afin qu’on n’assiste pas au phénomène « Ndeko ya» hérité du régime Mobutu et que le régime Kabila a amplifié. Ça ne doit plus être toujours les mêmes, ni ceux qui ont des entrées faciles auprès des dirigeants.

Parmi les raisons qui pousseront les électeurs à reconduire le Président Tshisekedi pour un deuxième mandat, il y a la création d’emplois et de la richesse. Ce projet peut y contribuer.

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA
26 septembre 2020 6 26 /09 /septembre /2020 14:09
Situation à Lubumbashi, le point après l'incursion des Bakata Katanga

Des membres du mouvement indépendantiste Bakata Katanga ont tenté de prendre les institutions provinciales du Haut Katanga à Lubumbashi dans la nuit du 25 au 26 septembre 2020.

Ci-dessous le point fait par le ministre provincial de l'intérieur du Haut Katanga

IL-CdB

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA
26 septembre 2020 6 26 /09 /septembre /2020 07:58
Chanson du jour « Mama Yemo » de LE KARMAPA ou le procès des hôpitaux en RD Congo

Par Cheik FITA

Bruxelles, le 26 septembre 2020

Au mois d'avril 2020 alors que le coronavirus était annoncé à Kinshasa, l’artiste-musicien Jean-Jacques Kibinda Pembele dit le Karmapa lançait sur le marché une chanson : «   Mama Yemo ». Et dès sa sortie, des réactions en tout genre fusaient déjà.

Jeudi 24 septembre 2020, l’artiste a mis en ligne sur youtube le clip de la version officielle de la chanson.

Le même jour, notre confrère, le journal « La Prospérité » de Kinshasa publiait l’article suivant : Justice. Le Karmapa convoqué au Parquet pour la diffusion de sa chanson «Maman Yemo»

Voici l’article en question :

« Aussitôt lancée sur le marché du disque, la nouvelle chanson- single « Maman Yemo » du chanteur  congolais Le Karmapa est interdite de toutes diffusions publiques notamment, à travers les médias à Kinshasa. Mais, au niveau des réseaux sociaux, l’œuvre est partagée par les fanatiques qui apprécient surtout la thématique, au-delà des mélodies succulentes qui l’accompagnent.  Qu’à cela ne tienne, cette mélopée de l’artiste dérange le gestionnaire de l’hôpital général de référence de Kinshasa, autrement dit «Maman Yemo» qui s’y oppose farouchement alors que son contenu va pour l’intérêt de cet établissement de santé publique.

Featuring dans la chanson

Dans cette chanson, l’artiste Le Karmapa a eu l’apport d’une icône de la chanson congolaise : Sam Mangwana. Et le duo rappelle alors la chanson de Franco Luambo Makiadi : « Mbanda akoti kikumbi » dans laquelle le Grand Maître Franco avait chanté en duo avec le même Sam Mangwana.

« Mama Yemo » Une chanson qui interpelle.

Le clip vidéo de la chanson commence ainsi :

  • Je ne peux pas me salir les mains, sans argent, votre frère va mourir.
  • Dr, oyo hopital ya ndenge nini ? Obosani serment d’Hippocrate ?
  • Mais Docteur…
  • Eh, eh, tais-toi, nakosimba ye te. Soki mbongo eza te, akokufa «  s » Et c’est parti pour dix minutes de musique.

«  Si je tombe malade, n’osez pas  m’amener  là-bas,

On risque de m’administrer un médicament qui sort de la pharmapoche d’un personnel soignant,

On risque de me donner des « quinines » qui ont en réalité été fabriqués avec la pâte de manioc… »

Dans la chanson, l’artiste dénonce plusieurs maux :

  • L’absence des médicaments à l’hôpital
  • L’absence du matériel médical,
  • L’Insalubrité,
  • la présence à l’hôpital d’une myriade de rats et de chats,
  • l’absence de courant,
  • une morgue où les corps s’entassent et en état de putréfaction,
  • les différentes mauvaises odeurs, les moustiques, les enfants errants,
  • Une couveuse pour plusieurs bébés,

L’artiste continue sa dénonciation :

Je vais à l’hôpital pour guérir,

Pas pour y chercher la mort.

Les rats et les chats s’y amusent,

Les chats se nourrissent des nombrils des bébés,

Des morts par négligence,

Et avec cela, qu’on se taise ? Qu’on ne le dise pas ?

Notre maternité est devenue une maison hantée,

Les riches vont vite se faire soigner en Afrique du Sud.

Et nous les pauvres ?

Ils construisent leurs maisons avec l’ argent de l’Etat qui était destiné aux hôpitaux, 

Ils oublient l’achat des incinérateurs,

Partout, l’odeur des WC juste à côté des malades,

L’odeur du poisson salé,

Les cafards, les cancrelats,

Les moustiques,  

La vente des médicaments se fait  comme celle du pain,

Et le serment d’Hippocrate ?

Où finirons-nous avec des pratiques pareilles, 

« Donne l’argent » !

Et sa conclusion ?

« Si je deviens malade, ne m’amenez pas là-bas »

Pourquoi ?

« Je ne suis pas sûr du médicament qu’on va m’administrer,

Je préfère que vous m’ameniez chez les tradipraticiens,

« Depuis que je suis interné, la fièvre typhoïde ne finit pas…

« La santé n’est pas une marchandise,

« Ceux qui ont des moyens vont se faire soigner en Afrique du Sud,

Et nous les pauvres ?

Tu es interné pour la malaria, et tu ressors handicapé par la poliomyélite.

Même à un doigt de la mort, on te réclame toujours l’argent.

EYOMA  !

Message sans équivoque

Non seulement le message contenu dans la chanson est interpellateur, mais l’arrangement musical est tout aussi remarquable : les voix, les chœurs, les instruments à corde, la synthé, le saxophone très mélancolique, la rythmique entraînante, la percussion, le refrain qui revient régulièrement,

Pour amortir le coût de production de l’œuvre et c’est devenu un style, des « mabanga » sont clairsemés par-ci  par-là dans la chanson.

Côté visuel.

En visionnant la vidéo officielle de la chanson, l’expression joviale des  danseuses et danseurs contrebalance le caractère dramatique de la chanson.

Les comédiens

Plusieurs comédiens interprètent les différentes situations décrites dans la chanson.

Le tournage et montage

Toute une équipe a été mise à contribution pour le tournage et le montage des images.

Au final, c’est plus d’une soixantaine de personnes qui ont été impliquées dans la production de cette chanson et de son clip visuel.

Et la suite ?

Il est un fait, cette chanson dénonce un mal qui ronge tous les hôpitaux de la RD Congo depuis des décennies.

Le titre MAMA YEMO est utilisé pour le caractère emblématique de cet hôpital de Kinshasa : « Hôpital de référence »… Mon œil !

Cela devrait-il continuer ?

Non. L’artiste le dit quelque part : « Cherchons à améliorer nos hôpitaux. »

L’interpellation de la société par l’artiste Le Karmapa arrive à point nommé. Sont pointés du doigt : le personnel de tous les hôpitaux de l’Etat, les gestionnaires des institutions hospitalières et bien sûr l’Etat à tous les niveaux.

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA
26 septembre 2020 6 26 /09 /septembre /2020 05:56
Mr Rigobert KUTA du PARESO & de  FPAU à J. Kabila et au FCC : « Cessez de distraire le peuple »

La rédaction

Bruxelles, le 26 septembre 2020

Lors d’une émission d’actualité le Président du PARESO et & Coordonnateur adjoint du FPAU Mr Rigobert Kuta, a mis les points sur les i à propos ses relations FCC.CACH.

Le FPAU, ce sont les forces politiques alliés de l UDPS,

 C’était le vendredi 25 septembre 2020 sur la chaîne
DOUDOUMONTIRITV.

Durant l’émission Rigobert Kuta a été très clair. Il a demandé à

l’ancien Président Joseph kabila de discipliner les membres de sa plate forme, le FCC. Rigobert Kuta a insisté pour que Joseph Kabila et le FCC  mettent fin à la diversion et à la distraction.  Et  au gouvernement Ilunga Ilukamba, il a demandé  de         « commencer à travailler pour répondre aux attentes de la population au lieu de distraire l’opinion. »

A propos des Relations FCC-CACH, Rigobert Kuta pense que Joseph Kabila et le FCC veulent pousser le Président Tshisekedi à la faute. Ce n'est pas agir dans l'intérêt du peuple congolais, bien au contraire.

Enfin, en ce qui concerne l'insécurité à l'Est, Mr Kuta demande aux pays voisins de la RD Congo de jouer franc jeux afin que cesse la guerre à l'Est et les massacres de la population. 

Pour terminer, Rigobert a félicité  le Président de la République pour son discours à la 75eme session de l'Assemblée Générale des  Nations-Unies.

Ci-dessous l'entièreté de cette émission.

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA
25 septembre 2020 5 25 /09 /septembre /2020 10:47
Lu pour vous. Découpage territorial politisé : les provincettes crient famine

In "Le Phare" de Kinshasa du vendredi 25 septembre 2020

Le passage de 11 à 26 provinces avait-il été bien ficelé par le Régime Kabila ?

Si oui, aujourd’hui, les nouvelles provinces auraient dû être des centres d’impulsion pour le développement de la RD Congo.

En est-il ainsi ? Apparemment non.

Ci-dessous, un extrait d’article publié le vendredi 25 septembre 2020 par nos confrères du Journal « Le Phare » de Kinshasa.


On assiste, depuis un certain temps, au niveau de la Primature, à un interminable ballet de visiteurs, notamment des députés nationaux et provinciaux, des autorités coutumières, des notables, des opérateurs économiques, des syndicalistes des personnels politiques, des activistes de la société civile, des associations des femmes et des jeunes, etc. Tous ou presque sont porteurs du même cahier de charges auprès du Premier ministre Ilunga Ilunkamba : impayement des ministres et députés provinciaux ainsi que des personnels politiques et
administratifs, manque de bâtiments pour les assemblées et
gouvernements provinciaux, arriérés des « rétrocessions », délabrement très avancé des infrastructures de base (routes, ponts, écoles, ports), du manque d’eau potable et d’électricité, etc.
Il s’agit – qu’on excuse l’expression – des ballades des quémandeurs d’aides en faveur des provinces éclatées en cinq nouvelles entités pour le cas de l’ex-Equateur (Equateur, Tshuapa, Mongala, Sud-Ubangi et Nord-Ubangi), en quatre pour l’ex-Katanga (Haut-Lomami, Haut-Katanga, Lualaba et Tanganyika)  et l’ex-Province Orientale (Tshopo, Bas-Uélé, Haut-Uélé et Ituri) ou trois pour l’ex-Bandundu
(Kwango, Kwilu et Maindombe), ou l’ex-Kasaï Oriental (Sankuru, Lomami et Kasaï Oriental), etc.

Le train commun des provincettes est leur extrême pauvreté, liée notamment à l’absence de voies de communication, d’industries, de fermes agro-pastorales, de centrale électriques, d’usines de production d’eau potable, de banques, de marchés modernes, de petites et moyennes entreprises, etc.
Mis en œuvre dans la précipitation, avec en filigrane des calculs
politiciens visant la création des postes politiques (gouverneurs et
vice-gouverneurs, députés et ministres provinciaux, mandataires des régies financières provinciales, etc), le découpage territorial est en train de montrer cruellement ses limites, après cinq années d’une amère
et douloureuse expérience. Les gouverneurs et présidents des assemblées de plusieurs provinces ne cessent de multiplier des séjours à Kinshasa, dans le but d’obtenir des subventions pour le fonctionnement de leurs entités. Il arrive à certains de passer trois mois ou plus à Kinshasa, sans résultat.
        Et dès que des miettes de la rétrocession tombent dans la caisse provinciale, le gouverneur de province s’empresse de liquider ses propres arriérés salariaux et ceux de son pré-carré ministériel, laissant députés provinciaux et personnels d’appoint dans un état de précarité permanente.

Signé KIMP.

Lire la suite dans le journal ou sur le site du journal

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA
24 septembre 2020 4 24 /09 /septembre /2020 12:08
Conte. La rivière, la barque et les quatre amis.

La rédaction

Bruxelles, le 24 septembre 2020

Depuis plusieurs mois, la RD Congo est secouée par des discours de désunion  qui peuvent pousser des esprits peu avertis à vouloir même la dislocation de la Nation et du pays, pourvu que sa tribu soit gagnante. Est-ce sage ?

Dans les traditions congolaises, quand les membres d’un même clan étaient divisés et qu’il devenait difficile de les réconcilier, c’est le soir autour du feu que les griots et autres artistes que revenait le rôle d’interpeller le clan sous une forme et ludique et pédagogique grâce au chant, aux devinettes, aux contes aux proverbes…

A l’image de ce que faisaient les ancêtres pour ramener les membres d’un clan à la raison, Cheik FITA a écrit et mis en vidéo un conte intitulé : « Autour de l'unité des Congolais: La rivière, la barque et les quatre amis ».

Voici comment il commence.

« Le long d’un village, passait une très grande rivière. Un jour, quatre amis décidèrent de traverser cette rivière.

Ces quatre amis voulaient traverser la rivière, chacun seul.

Comme la rivière était grande, il fallait une grande barque. Chacun comprit très vite que fabriquer une grande barque seule, cela prendrait énormément de temps.

Ils décidèrent donc de diviser le travail… »

Tel est le début d’un conte qui interpelle les Congolais sur la nécessité de mettre en avant l’unité de la Nation et de considérer que la RD Congo est  « un bien commun, chacun doit être la sentinelle des autres. »

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA
23 septembre 2020 3 23 /09 /septembre /2020 15:24

A l'instar de tous ses collègues du monde, le Président congolais Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a prononcé en vidéo-conférence, son message pour la 75è session de l'Assemblée Générale de l'ONU qui s'est ouverte le mardi 22 septembre 2020 à New York.

Ci-dessous la vidéo de ce message.

 

https://www.youtube.com/watch?v=v1l-LMAD-Ao

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA
23 septembre 2020 3 23 /09 /septembre /2020 00:17
Document. Discours du Pdt  Paul Kagame du Rwanda à la 75è session de l’AG de l’ONU

A l’occasion de la 75è session de l’Assemblée Générale de l’ONU, le Président Rwandais Paul Kagame a prononcé un discours d’un peu moins de huit minutes. C'était le 22 septembre 2020

Comme pour tous les Chefs d’Etat, ce message préenregistré a été diffusé par vidéo-conférence.

Ci-dessous, la vidéo de cette communication? VERSION ANGLAISE PUIS VERSION FRANCAISE

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA
22 septembre 2020 2 22 /09 /septembre /2020 19:48
Direct. 75è session de l'Assemblée Générale de l'ONU

75è  session de l'assemblée Générale de l'ONU 2020

Lien pour suivre la retransmission 

Liste de passage :

5th plenary meeting

 

His Excellency João Manuel Gonçalves Lourenço, President, Republic of Angola

 His Excellency Alberto Fernández, President, Argentine Republic

 His Excellency Egils Levits, President, Republic of Latvia

 His Excellency Gitanas Nausėda, President, Republic of Lithuania

 His Excellency Muhammadu Buhari, President, Federal Republic of Nigeria

 His Excellency Carlos Alvarado Quesada, President, Republic of Costa Rica

 His Excellency Gotabaya Rajapaksa, President, Democratic Socialist Republic of Sri Lanka

 His Excellency Joko Widodo, President, Republic of Indonesia

 His Excellency Martín Vizcarra Cornejo, President, Republic of Peru

 His Excellency Félix Antoine Tshilombo Tshisekedi, President, Democratic Republic of the Congo

 

 

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA
22 septembre 2020 2 22 /09 /septembre /2020 07:38
Kinshasa. Marche des mouvements citoyens pour l’expulsion de l’ambassadeur du Rwanda en RD Congo

Bruxelles, le 22 septembre 2020

IL-CdB

Le mercredi 23 septembre 2020, à l’appel des Indignés et de plusieurs mouvements citoyens, une marche aura lieu à Kinshasa pour demander l’expulsion de l’ambassadeur du Rwanda en  RD Congo.

La marche partira du Rond-point Huileries dans la commune de Lingwala, pour chuter devant le Ministère des Affaires Etrangères dans la commune de la Gombe.

C’est depuis le mois d’août que l’ambassadeur du Rwanda, Vincent Karega est dans le collimateur des mouvements citoyens ainsi que de plusieurs hommes politiques congolais.

Il lui est reproché :

« De nier le rôle du Rwanda dans un massacre de civils perpétré en 1998 dans l'est de la RDC »,

Un « révisionnisme » dans sa lecture des relations bilatérales » entre la RD Congo,

 Et « l'attitude révisionniste des autorités rwandaises, leur mépris sans pareil envers les victimes de leurs crimes ».

Il est bien loin le temps où, à l’occasion du 50è anniversaire de l’indépendance de la RD Congo, le Président de l’époque avait fait attendre durant des heures, sous un soleil de plomb, tous les invités à la commémoration et ce compris le Roi des Belges Albert II, l'arrivée du Président Rwandais Paul Kagame pour que les cérémonies commencent!

Partager cet article

Repost0
Published by Cheik FITA

ANNONCES...MESSAGES

 

http://www.livetvmonde.com/2015/01/rtnc-radio-television-nationale_17.html

 

http:// http://www.rfi.fr/afrique/

 

http://www.voaafrique.com/p/4938.html

 http://www.radiookapi.net/

http://www.tv5monde.com/TV5Site/afrique/

 

http://www.congoindependant.com/

 

http://congolaisdebelgique.be/

LIBERTE DE LA PRESSE.  Charles Goerens, eurodéputé et ancien ministre luxembourgeois 

Cheik Fita et, dramaturge et Journaliste congolais 

 LIVRES: 

RD Congo, sans un seul coup de feu

 

 

 

 

 

 

RD CONGO, LA DÉMOCRATIE assassinée?

De Cheik FITA

(Cliquez sur la Couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

Moins Homme dite la guerre de Kolwezi. Théâtre

DISPONIBLES

Nous contacter en cliquant sur le lien suivant: http://www.cheikfitanews.net/contact

Liens de sites recommandés

 http://www.antennemondesocietecivile-rdcongo.com/

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

 http://banamikili.skyrock.com/

antennemondesocietecivile-rdcongo.com​

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE

 rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne lien 

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

FOCUS

Liens