Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : cheikfitanews
  • cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

http://www.voaafrique.com/a/menace-sur-les-reseaux-sociaux-avant-la-fin-du-mandat-de-kabila-en-rdc/3637256.html

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://www.voaafrique.com/a/menace-sur-les-reseaux-sociaux-avant-la-fin-du-mandat-de-kabila-en-rdc/3637256.html

 

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=-J5ObUKrHmw

 

 

 

 

 

http://www.cheikfitanews.net/2017/03/elections-au-rassemblement-temoignage-de-celui-qui-a-pilote-le-processus.html

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/channel/UCoOL8sf4taCgbL2cJy7NyNg

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/channel/UCoOL8sf4taCgbL2cJy7NyNg

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=0quPBiMbkpo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=b82o4074eXI&t=72s

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=sSkgK9Ux0LA&t=424s

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=SoYmgRJwLic

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=V6v6vSD8K8Q&t=9s

Vidéo du slogan-phare des congolais

pour fin mandat de J. Kabila

kabila oyebela

réserve photos du site

Suivez  attentivement cette Vidéo.

Antenne monde de la société civile de la RD Congo ou:

comment contrôler La CENI et les élections en RD Congo…

Rejoignez la plateforme

               

 Nous Soutenir

Du 25 décembre 2006, date de création de notre site à aujourd’hui, vous êtes des centaines de milliers à avoir lu nos articles ou consulté notre site. Nous vous en remercions. Derrière ces articles, ces reportages photos et vidéos, il y a un travail de titan, de sacrifices énormes et un coût très élevé: temps, ordinateurs, caméras, appareils photos, supports numériques, logiciels, billets de train, de bus, d’avions, chambres d’hôtel…2015 et 2016 seront deux années déterminantes pour la RD Congo durant lesquelles, une information fiable sera un grand allié de la paix, de la justice, de la stabilité… Pour le bien être du plus grand nombre, dans ce sous-continent. Si vous pensez que notre travail peut y contribuer, la meilleure façon de confirmer votre conviction, c’est de faire un don, aussi petit soit-il, pour soutenir cette action.

Par paypal : cheik-fita@myway.com par compte bancaire avec comme mention, «Soutien à Info en ligne des Congolais de Belgique» Compte bancaire n ° 000-3415900-45 IBAN BE44 0003 4159 0045

BIC BPOTBEB1

 CONTACT Téléphone : 0032495336519mail via le lien suivant:  http://ann.over-blog.com/blog-contact.php?ref=522882

VIDEO à voir et à partager 

Cheik FITA :  Philosophe, journaliste, dramaturge et metteur en scène congolais. Coup de projecteur sur l'homme, son parcours, sa philosophie, ses oeuvres, Ses convictions, son approche de l'actualité congolaise et belgo-congolaise, son avis sur le boycotter des musiciens du Congo par les combattants ...

Liste des 85 Multinationales Qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

Le saviez-vous ? Il y a du sang dans mon portable et ma TV, c’est ce que je viens de découvrir en regardant un ancien reportage de Canal Plus datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, notamment le Coltan, par les multinationales occidentales. Le Coltan est un minerai entrant dans la composition de nombreux composants électroniques que l’on retrouve dans les portables, les télévisions, les ordinateurs, les armes : missile. Voici la liste des 85  multinationales (ci_dessous) mises en cause par l’ONU, dans le pillage de la RDC et dans le financement indirect de la guerre civile à l’Est, dans un rapport de 2003. Suite à ce rapport, l’ONU n’a pris aucune sanction et n’a pas fait appliquée l’embargo préconisé. - 

.lire la suite en Cliquant sur ​​le lien suivant:  http://direct.cd/2013/07/19/liste-des-85-multinationales-qui-soutiennent-la-guerre-en-rdc.html

 

cheikfitanews.net, contact Téléphonique: 0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

KINSHASA, vue de Brazzaville

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Une nécessité

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

10 mars 2015 2 10 /03 /mars /2015 23:12
Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
10 mars 2015 2 10 /03 /mars /2015 01:55

Dimanche 8 mars 2016, journée internationale de la femme, Roger Lumbala, député de 2006 et 2011, de passage à Bruxelles, a accepté de nous accorder un entretien autour de l’actualité en RD Congo.

Cela faisait près d’un an que Roger Lumbala ne faisait plus signe de vie.
« Ne pas parler ne veut pas dire ne rien faire. Il y a la diplomatie secrète. J’ai beaucoup voyagé dans le monde, j’ai rencontré plusieurs décideurs, j’ai parlé de la situation chaotique en RD Congo : politique, économique, sociale… Les résultats, c’est la position des USA, de la France et même de Louis Michel, ancien mentor de Joseph Kabila »
Roger Lumbala a félicité le peuple congolais pour sa bravoure durant les émeutes du 19,20 et 21 janvier 2015, tout en déplorant les morts et en s’inclinant sur leur mémoire.
« Ce ne sont pas des morts, ce sont des assassinats… »
Quant au calendrier électoral global de la CENI, Roger Lumbala considère cela comme un pas dans la bonne direction, mais cela ne suffit pas.
Il convient que la CENI réunisse tous les protagonistes pour des élections apaisées et crédibles. Et la présidentielle couplée aux législatives sont prioritaires afin de se débarrasser d’abord su système Kabila.
Par rapport au dialogue prôné par Tshisekedi, il pense que c’est une bonne chose. Les peuples qui refusent le dialogue ont tort. La position de Tshisekedi une position de sage, comme celle de Mandela qui avait accepté de dialoguer avec ses anciens geôliers, après 27 ans de prison.
Et pour les élections, comme il l’avait déclaré en 2014, il sera candidat, mais à une condition, que Tshisekedi ne le soit pas.
Et  si Tshisekedi est candidat, toute l’opposition doit se liguer derrière lui, surtout tous ceux qui avaient déclaré Tshisekedi vainqueur en 2011.
Il est que, certains se disent opposants, pour mieux torpiller l’opposition de l’intérieur.
Quant à ceux des opposants qui font la navette RD Congo-USA, cela fait partie du jeu démocratique. Mais à son avis, personne n’a été invité par le Président Obama. Juste une invitation par un ou deux députés, d’autres sollicitant eux-mêmes des invitations.
Quant au mandat d’arrêt lancé contre lui par le pouvoir de Kabila, Roger Lumbala l’explique par le fait qu’en ayant été invité par le M23 pour les négociations avec le pouvoir de Kabila, celui-ci  a compris que lui Roger Lumbala était donc au courant de certains secrets…
Comme mot de la fin, à l’intention du peuple congolais, il a lancé cette phrase : « Seule la lutte libère »
Et aux Congolais de la diaspora, il demande d’écraser la tête du serpent qui se trouve en occident.


Bruxelles, le 9 mars 2015
Cheik FITA

Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
10 mars 2015 2 10 /03 /mars /2015 01:38

 

 

Dimanche 8 mars 2016, journée internationale de la femme, Roger Lumbala, député de 2006 et 2011, de passage à Bruxelles, a accepté de nous accorder un entretien autour de l’actualité en RD Congo.

Cela faisait près d’un an que Roger Lumbala ne faisait plus signe de vie.

« Ne pas parler ne veut pas dire ne rien faire. Il y a la diplomatie secrète. J’ai beaucoup voyagé dans le monde, j’ai rencontré plusieurs décideurs, j’ai parlé de la situation chaotique en RD Congo : politique, économique, sociale… Les résultats, c’est la position des USA, de la France et même de Louis Michel, ancien mentor de Joseph Kabila »

Roger Lumbala a félicité le peuple congolais pour sa bravoure durant les émeutes du 19,20 et 21 janvier 2015, tout en déplorant les morts et en s’inclinant sur leur mémoire.

« Ce ne sont pas des morts, ce sont des assassinats… »

Quant au calendrier électoral global de la CENI, Roger Lumbala considère cela comme un pas dans la bonne direction, mais cela ne suffit pas.

Il convient que la CENI réunisse tous les protagonistes pour des élections apaisées et crédibles. Et la présidentielle couplée aux législatives sont prioritaires afin de se débarrasser d’abord su système Kabila.

Par rapport au dialogue prôné par Tshisekedi, il pense que c’est une bonne chose. Les peuples qui refusent le dialogue ont tort. La position de Tshisekedi une position de sage, comme celle de Mandela qui avait accepté de dialoguer avec ses anciens geôliers, après 27 ans de prison.

Et pour les élections, comme il l’avait déclaré en 2014, il sera candidat, mais à une condition, que Tshisekedi ne le soit pas.

Et  si Tshisekedi est candidat, toute l’opposition doit se liguer derrière lui, surtout tous ceux qui avaient déclaré Tshisekedi vainqueur en 2011.

Il est que, certains se disent opposants, pour mieux torpiller l’opposition de l’intérieur.

Quant à ceux des opposants qui font la navette RD Congo-USA, cela fait partie du jeu démocratique. Mais à son avis, personne n’a été invité par le Président Obama. Juste une invitation par un ou deux députés, d’autres sollicitant eux-mêmes des invitations.

Quant au mandat d’arrêt lancé contre lui par le pouvoir de Kabila, Roger Lumbala l’explique par le fait qu’en ayant été invité par le M23 pour les négociations avec le pouvoir de Kabila, celui-ci  a compris que lui Roger Lumbala était donc au courant de certains secrets…

Comme mot de la fin, à l’intention du peuple congolais, il a lancé cette phrase : « Seule la lutte libère »

Et aux Congolais de la diaspora, il demande d’écraser la tête du serpent qui se trouve en occident.

 

Bruxelles, le 9 mars 2015

Cheik FITA 

Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
7 mars 2015 6 07 /03 /mars /2015 21:42

Comme les précédentes années, à Bruxelles et en Belgique, durant le mois de mars, il y a souvent plusieurs manifestations  pour la femme, en marge de la journée de la femme, généralement célébrée le 8 mars.

Vendredi 6 mars 2015 à 13h00, à la gare centrale de Bruxelles, il y a eu un grand rassemblement de femmes de Belgique de différentes origines, de tous les âges et de toutes les catégories sociales.

Un podium a été dressé et plusieurs messages ont été donnés tant par les officielles que les représentantes de plusieurs associations. Sur les banderoles et autres panneaux, étaient écrit plusieurs messages dénonçant les injustices que subissent les femmes dans différentes parties du monde et même dans la société occidentale. Pour les femmes, l’égalité homme-femme tant vantée n’est toujours pas une réalité.

S’en est suivie une marche qui s’est terminée à la place Poelaert, à côté du palais de justice.

Pour enfoncer le clou et insister sur le fait que c’est en Afrique que la femme subit le plus d’atrocité, des femmes africaines ont appelé à une autre marche le samedi 13 mars 2015 à 13h00 à partir de la gare du Nord afin de crier haut et fort que les femmes en ont assez des viols, surtout dans les contrées où il y a la guerre. Dieu seul sait à quel point l’Afrique est actuellement secouée par des conflits armés dans plusieurs pays. Appel est donc lancé à toutes femmes africaines vivant en Belgique de rejoindre la marche du 13 mars 2015

 

Bruxelles, le 7 mars 2015

Cheik FITA

Bruxelles. Marches pour la journée et le mois de la femme
Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
6 mars 2015 5 06 /03 /mars /2015 10:50

 

Pour les élections prévues en 2015, tous ceux qui auront eu 18 ans entre 2011 et 2015 ne pourront pas voter. La raison ? La CENI  affirme que cela est dans la loi électorale. Autrement dit, c’est comme ça, c’est comme ça, point barre. Et la loi électorale ? C’est le parlement issu du hold-up électoral de 2011 qui l’a rédigée. Parce que les parlementaires étaient légers, irresponsables, quelques peu aventuriers et ne faisant allégeance qu’à celui par qui ils sont arrivés au pouvoir.

De son côté, la CENI, avec l’arrogance qu’on lui connaît, sous prétexte d’indépendance, s’en fout de n’avoir plus enregistré les électeurs entre 2011 et 2015. Et à l’arrivée qui est victime ? La démocratie. Et à qui cela profite-t-il ?

Seulement, depuis les manifestations du 19 au 21 janvier 2015, depuis la publication de la date à laquelle monsieur Joseph Kabila redeviendra un citoyen comme tout le monde, l’environnement politique n’est plus le même, la parole est de plus en plus libérée, ceux qui ne juraient et ne vivaient que par la volonté de « l’autorité morale» sont devenus orphelins, sevrés de force et doivent désormais assumer leurs actes. Le pays se retrouve ainsi devant une ineptie : des millions d’électeurs écartés du scrutin. Cela doit être corrigé.

Nous reprenons ci-dessous un article pertinent, paru le 6 mars 2015 dans le journal « Le phare » de Kinshasa sous le titre « la Ceni disqualifie les nouveaux majeurs pour 2015 »

Bruxelles, le 6 mars 2015

Cheik FITA

 

Elections : la Ceni disqualifie les nouveaux majeurs pour 2015

Le verdict de la CENI (Commission Electorale Nationale Indépendante) est finalement tombé hier jeudi 05 mars 2015 au sujet de nouveaux majeurs. Selon son Rapporteur, Jean-Pierre Kalamba, qui répondait à une requête venue des membres de l’Opposition basés au Maniema, les jeunes congolais âgés de 18 à 22 ans sont définitivement disqualifiés pour les élections locales, municipales, urbaines et législatives provinciales programmées en octobre 2015. A l’en croire, cette décision est en conformité avec l’article de la Loi électorale, laquelle ne prend en compte que ceux qui répondent au statut de « majeur » à la date de la clôture de l’identification et de l’enrôlement. Pour le cas d’espèce, cette opération était déjà bouclée en 2011. Il rappelle aussi qu’en son temps, la CENI et ses partenaires (partis politiques, société civile) s’étaient mis d’accord pour un enrôlement électoral, en lieu et place d’un recensement général, susceptible de prendre trop de temps et de consommer trop d’argent.

L’unique ouverture laissée aux nouveaux majeurs, c’est de se faire enrôler entre les mois de janvier et de mars 2016, en vue de leur participation aux élections présidentielle et législatives nationales du 27 novembre 2016. Le Rapporteur de la CENI soutient que la répartition des sièges des députés provinciaux sera faite sur pied du fichier électoral établi en 2011. Par conséquent, l’intégration de nouveaux majeurs aurait pour effet de tout chambouler et de provoquer le retour à la case départ. Il a fait savoir aussi que cette institution place les élections locales, municipales, urbaines et législatives dans la corbeille des « arriérés législatifs », lesquels ne concernent pas des citoyens qui n’étaient que des mineurs en 2011, au moment de l’identification et de l’enrôlement des électeurs.

Cohésion nationale menacée

L’opinion constate que la CENI a pris la liberté d’exclure des scrutins d’octobre 2015, des millions de jeunes congolais nés entre 1994 et 1998, à la fois en tant que candidats et électeurs, puisque dans ce pays, on peut postuler à un mandat électif à compter de l’âge de 18 ans. Cette décision unilatérale de priver des millions de compatriotes de leur droit civil viole la Constitution, en son article 5, alinéa 5 qui stipule : « Sans préjudices des dispositions des articles 72, 102 et 106 de la présente Constitution, sont électeurs et éligibles, dans les conditions déterminées par la loi, tous les Congolais de deux sexes, âgés de dix-huit ans révolus et jouissant de leurs droits civils et politiques ».

Logiquement, les « nouveaux majeurs » ne devraient pas être exclus des scrutins car ils répondent aux critères requis pour être candidats ou électeurs. Si la CENI n’a pas prévu d’opérations d’enrôlement et d’identification en 2015, elle devrait trouver le moyen de prévenir les graves préjudices moraux qu’elle cause à cette catégorie de citoyens. D’aucuns pensent que pour leur rendre justice, le moindre mal serait de postposer les élections locales, municipales, urbaines et législatives provinciales, comme le suggère de nombreux acteurs politiques de l’Opposition, de la Majorité présidentielle et de la Société civile. Ce serait dangereux, dans le chef de la CENI, de mettre une croix sur des millions de citoyens qui ont leur mot à dire dans le choix de leurs futurs élus. Car, si les « exclus » s’avisent à ne pas se reconnaître dans les députés provinciaux ainsi que les sénateurs et gouverneurs que les précités seraient appelés à élire au second degré, on risque d’assister à une terrible fracture sociale au sein de la société congolaise, à Kinshasa comme en provinces.

A l’heure où l’on parle de la construction de la cohésion nationale, la politique d’exclusion des pans entiers des citoyens, surtout jeunes, devrait être absolument évitée. C’est le lieu d’exhorter la CENI à ne pas aller vite en besogne et à éviter la voie de la facilité dans la gestion de nouveaux majeurs. En tant que « pouvoir organisateur » des élections, elle a l’obligation de faire participer aux scrutins tous les ayants-droit constitutionnellement reconnus comme tels. Une disposition de la Loi électorale ne peut pas restreinte les droits civils et politiques des citoyens. Qu’on n’attende pas un énième mouvement des masses populaires pour corriger ce qui s’apparente à une injustice flagrante. 

Kimp

Lu pour vous. CENI, parlement de la RD Congo : aventurisme, irresponsabilité, allégeance
Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
4 mars 2015 3 04 /03 /mars /2015 15:29

Comme nous l’avions annoncé dans notre article : "Affaire Christopher Ngoyi, parodie de justice ? Le point avec Paul Nsapu,"  lien : (http://www.cheikfitanews.net/2015/03/affaire-christopher-ngoyi-parodie-de-justice-le-point-avec-paul-nsapu.html ) le leader de la société civile congolaise Christopher Ngoyi Mutamba détenu actuellement à Makala, devait comparaître ce mercredi 4 mars 2015 au parquet de Matete.

L’audience prévue à 10H00 à la prison même, n’a pas eu lieu, monsieur Christopher Ngoyi ayant refusé de comparaitre du fait qu’il n’avait pas été notifié 8 jours avant, selon la loi.

L’audience a ainsi été renvoyée au 18 mars prochain.

Un couac, et sûrement pas le dernier, dans un procès totalement politique mais qui ne dit pas son nom, comme l’ont été antérieurement les procès de Chebeya et de Diomi Ndongala, pour ne citer que ces deux là.

Selon les informations en notre possession, l’état congolais s’est constitué partie civile contre son citoyen et a mobilisé neuf cabinets d’avocats et trois bâtonniers. Aux côtés de l’état congolais, 22 chinois se sont aussi constitués partie civile dans cette affaire.

Un véritable feuilleton en perspective.

Au moment où se tient à Genève la  28ème session du Conseil des droits de l'homme (du 2 au 27 mars 2015 Salle XX, Genève, Palais des Nations), il serait intéressant de connaître l’avis sur cette affaire, du ministre congolais de la justice, monsieur Ntambwe Mwamba, qui est actuellement à Genève pour cette session.  Y sera-t-il l’avocat du pouvoir, ou celui de tous les Congolais, de chaque Congolais, dont Christopher Ngoyi Mutamba ?

 

Bruxelles, le 4 mars 2015

Cheik FITA 

Feuilleton Christopher Ngoyi Mutamba-La   république : audience renvoyée au 18 mars
Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
4 mars 2015 3 04 /03 /mars /2015 11:16

Mardi 3 mars 2015, la coordination de l'IPDD a tenu une conférence de presse  au  Press Club Brussels pour expliquer au public le bienfondé de leur plate-forme ainsi que les objectifs poursuivis.

l'IPDD, Initiative Panafricaine pour la Défense de la Démocratie, est une plate-forme de partis politiques africains  d'opposition qui s'est donné comme cheval de bataille la lutte contre les velléités de révisions constitutionnelles dans les pays africains, et plus particulièrement, au sud du Sahara.

Entre 2015 et 2017, plusieurs dirigeants africains auront consommé leurs deuxièmes et derniers mandats.

Durant longtemps, c'était une habitude, vers la fin du mandat, la plupart des dirigeants africains révisaient la constitution et prolongeaient ainsi leur bail à la tête du pays.

En 2014, la tentative du Burkinabé Compaoré qui a été balayé par le peuple a créé chez les opposants africains une lueur d'espoir: il était possible de balayer une dictature grâce à la rue. En janvier 2015, Joseph Kabila de la RD Congo qui nourrissait aussi des ambitions cachées de s'éterniser au pouvoir, a été freiné net par la rue. Encore un peu, son régime aurait été balayé. Depuis lors, le peuple le tient à l'œil, malgré les arrestations des opposants et autres menaces.

Lors de la conférence de presse, une dizaine de membres de la plate-forme étaient là, et originaires de plusieurs pays africains: Centrafrique, Côte d'Ivoire, Sénégal Tchad, Congo-Brazzaville, RD Congo, Burundi...

L'initiative de l'IPDD s'inscrit ainsi dans l'air du temps. Une véritable épine sous le pied des dictateurs et autres apprentis potentats. Il est souhaitable que de leur côté,  les opposants ne mènent pas leur lutte juste pour remplacer les dictateurs, et une fois au pouvoir, retomber par la suite dans les mêmes travers. 

Une autre inquiétude, les opposants actuels ont comme reflexe de courir les capitales de certaines puissances : Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, comme si le pouvoir était octroyé là-bas, et non par le peuple souverain. Les citoyens devraient ouvrir l’œil.
 

Bruxelles, le 4 mars 2015

Cheik FITA 

Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
3 mars 2015 2 03 /03 /mars /2015 21:32

Jean-Claude Vuemba. Photo cheikfitanews.net

De passage à Bruxelles et en partance pour les Etats-Unis, monsieur Jean-Claude Vuemba, député de la circonscription de Kasangulu au Bas-Congo nous a accordé une brève interview durant laquelle il a brossé la situation en RD Congo, en ce début d’année 2015.

D’entrée de jeu, Jean-Claude Vuemba a dénoncé et déploré au pays, des comportements dignes d’un régime finissant : privations de liberté, arrestations arbitraires, enlèvements, même des cadavres, emprisonnements…

En illustration, il s’est référé à  tous les soubresauts du pouvoir, durant la          période du 21 au 25 janvier 2015.

Il a été déploré l’enlèvement des cadavres, victimes lors de ces manifestations. Destination ? Ironie du sort, certains des membres des familles des victimes ont tout simplement été jetés à la prison de Makala. Pourquoi ?

Jean-Claude Vuemba a ensuite stigmatisé un comportement d’un autre âge : un certain nombre d’opposants ont vu leurs numéros de téléphone bouchés par l’ANR, l’agence nationale de renseignements, au grand dam des opérateurs de téléphones mobiles. Quant à l’Internet longtemps coupé, monsieur Vuemba ne voit pas ce qu’un pouvoir qui n’a rien à se reprocher peut craindre par rapport à l’internet.

Sur l’enlèvement et la détention arbitraire de Christopher Ngoyi, il a eu ce commentaire : « Dans un pays normal, comment la police ou l’armée peuvent-elles faire disparaître quelqu’un durant 10 jours ? Comment peut-on perquisitionner la maison de quelqu’un, en son absence ?

«  Du 19 au 25 janvier, c’est le peuple qui s’est exprimé, quoiqu’à l’appel des leaders politiques et ceux de la société civile.

« Aujourd’hui, le pouvoir est dans la rue, le régime est aux abois. »

Jean-Claude Vuemba a félicité les Congolais vivant à l’étranger pour toutes les actions et autres pressions en direction  de différentes ambassades de grandes puissances à travers le monde. C’est cette prise de position de la diaspora qui a  par ricochet, beaucoup contribué  à la prise de conscience du peuple congolais qui s’est mis debout en janvier et a démystifié le pouvoir de Kabila.

Jean-Claude Vuemba a conclu en deux mots: l’obligation de tenir à l’œil monsieur l’abbé Malu Malu, la nécessité de continuer la pression.

 

 

Bruxelles, le 3 mars 2015

Cheik FITA 

Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
3 mars 2015 2 03 /03 /mars /2015 18:20

 

Mercredi 4 mars 2015, l'activiste des droits de l'homme et leader de la société civile Christopher Ngoyi Mutamba pourrait comparaître au tribunal de grande instance de Matete à Kinshasa.

Paul Nsapu, secrétaire général de la FIDH  que nous avons interviewé à ce propos à Bruxelles, nous a fait savoir que cette comparution éventuelle viole la procédure. Avant toute comparution, l’incriminé doit être notifié huit jours fermes plus tôt. Ce qui n’a pas été le cas. Et toujours selon monsieur Paul Nsapu, instruction a été donnée par la "hiérarchie" de « charger » Christopher Ngoyi . le juge Ndiangena qui aura la lourde charge de dire le droit, aura-t-il suffisamment de liberté pour cela ?

Paul  Nsapu considère ce procès comme une parodie de justice, un procès contre le peuple congolais qui doit se mobiliser pour dénoncer cette parodie de justice.

Ce qui avait eu lieu du 19 au 21 janvier 2015, c’était le peuple congolais qui s’exprimait. Ce procès est monté par le pouvoir pour se dédouaner. Et c'est le reflexe de gens qui tiennent au pouvoir pour le pouvoir.

La FIDH a mobilisé ses avocats pour la circonstance.

Il sied de rappeler que Christopher Ngoyi Mutamba avait été enlevé et détenu durant plusieurs jours en un lieu secret avant que, suite à une forte pression, le pouvoir puisse enfin exhiber sa proie comme un trophée, devant la presse.

 

Bruxelles, le 3 mars 2015

Cheik FITA  

Affaire Christopher Ngoyi, parodie de justice ? Le point avec Paul Nsapu
Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews
1 mars 2015 7 01 /03 /mars /2015 19:17

 

Monsieur Denis Sassou N’Guesso, Président du Congo Brazzaville séjourne à Bruxelles depuis samedi 28 février 2015. C’est ce qu’on peut lire sur le site de l’agence d’information d’Afrique Centrale. Le but de ce voyage est de participer à un sommet international sur la reconstruction économique  des pays touchés par le virus Ebola.

Plus d’informations dans nos prochaines livraisons.

Bruxelles, le 1er mars 2015

Cheik FITA

Flash. Denis Sassou N’Guessou  à Bruxelles.
Repost 0
Published by Cheik FITA - dans cheikfitanews

ANNONCES...MESSAGES

 

Lu pour vous, A propos de la surfacturation du passeport congolais, cri d'une victime de l'arnaque: 

 

 

 

 

 

 

 

http://www.livetvmonde.com/2015/01/rtnc-radio-television-nationale_17.html

 

http:// http://www.rfi.fr/afrique/

 

http://www.voaafrique.com/p/4938.html

 http://www.radiookapi.net/

http://www.tv5monde.com/TV5Site/afrique/

 

http://www.congoindependant.com/

 

http://congolaisdebelgique.be/

LIBERTE DE LA PRESSE.  Charles Goerens, eurodéputé et ancien ministre luxembourgeois 

Cheik Fita et, dramaturge et Journaliste congolais 

 LIVRES:  RD CONGO, LA DÉMOCRATIE assassinée?

De Cheik FITA

(Cliquez sur la Couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

Moins Homme dite la guerre de Kolwezi. Théâtre

DISPONIBLES

.Chez Hermene Kaba, galerie entrée d'Ixelles, quartier Matonge, chaussée de Wavre

. Centre culturel Africaine Flamande, Kuumba, 35 rue de l'église, Matonge, Ixelles

Liens de sites recommandés

 http://www.antennemondesocietecivile-rdcongo.com/

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

http://www.congonetradio.com/

 http://banamikili.skyrock.com/

 

antennemondesocietecivile-rdcongo.com​

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE


Depuis les élections congolaises de novembre 2011, des voix n'ont cessé de dénoncer le hold-up électoral de "Joseph Kabila" et son clan.

Avec la publication du rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne, ils sont dans leurs petits souliers et ceux à qui avait été confiée la mission d’organiser les élections, et ceux qui ont eu l’outrecuidance de se proclamer élus et  « majorité ». 

Aux uns et aux autres, il ne reste plus qu’à préparer les valises. Des élections générales doivent impérativement avoir lieu afin de mettre fin à la tricherie, à l’imposture et à la honte dont une clique s’est permis de couvrir tout un peuple.

Le Congo et les Congolais méritent mieux.

Voici le lien pour lire le rapport final de la mission d'observation de l'UE

http://reliefweb.int/sites/reliefweb.int/files/resources/RFEUEOMRDC2011comp_0.pdf 

NOTA. Ce lien mis antérieurement, ne semble plus opérationnel

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

 

VU SUR FACEBOOK...

551273_3366720923513_1133855912_3219857_1574178445_n.jpg

 

à lire aussi à ce sujet dans l'express.fr:

La Belgique en quête désespérée du graal perdu au Congo

AnicetMobet

Par AnicetMobet (Express Yourself), publié le 14/05/2012 à 07:00, mis à jour le 15/05/2012 à 11:25

lien : http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/la-belgique-en-quete-desesperee-du-graal-perdu-au-congo_1114583.html 

 

FOCUS

Liens