Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

 

kabila oyebela

Antenne monde de la société civile de la RD Congo ou:

comment contrôler La CENI et les élections en RD Congo…

Rejoignez la plateforme

               

 Nous Soutenir

Depuis le 25 décembre 2006, date de création de notre site à aujourd’hui, vous êtes des centaines de milliers à avoir lu nos articles ou consulté notre site. Nous vous en remercions. Derrière ces articles, ces reportages photos et vidéos, il y a un travail de titan, de sacrifices énormes et un coût très élevé: temps, ordinateurs, caméras, appareils photos, supports numériques, logiciels, billets de train, de bus, d’avions, chambres d’hôtel…2015 et 2016 seront deux années déterminantes pour la RD Congo durant lesquelles, une information fiable sera un grand allié de la paix, de la justice, de la stabilité… Pour le bien être du plus grand nombre, dans ce sous-continent. Si vous pensez que notre travail peut y contribuer, la meilleure façon de confirmer votre conviction, c’est de faire un don, aussi petit soit-il, pour soutenir cette action.

Par paypal : cheik-fita@myway.com par compte bancaire avec comme mention, «Soutien à Info en ligne des Congolais de Belgique» Compte bancaire n ° 000-3415900-45 IBAN BE44 0003 4159 0045

BIC BPOTBEB1

 CONTACT Téléphone : 0032495336519mail via le lien suivant:  http://ann.over-blog.com/blog-contact.php?ref=522882

VIDEO à voir et à partager 

Cheik FITA :  Philosophe, journaliste, dramaturge et metteur en scène congolais. Coup de projecteur sur l'homme, son parcours, sa philosophie, ses oeuvres, Ses convictions, son approche de l'actualité congolaise et belgo-congolaise, son avis sur le boycotter des musiciens du Congo par les combattants ...

Liste des 85 Multinationales Qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

Le saviez-vous ? Il y a du sang dans mon portable et ma TV, c’est ce que je viens de découvrir en regardant un ancien reportage de Canal Plus datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, notamment le Coltan, par les multinationales occidentales. Le Coltan est un minerai entrant dans la composition de nombreux composants électroniques que l’on retrouve dans les portables, les télévisions, les ordinateurs, les armes : missile. Voici la liste des 85  multinationales (ci_dessous) mises en cause par l’ONU, dans le pillage de la RDC et dans le financement indirect de la guerre civile à l’Est, dans un rapport de 2003. Suite à ce rapport, l’ONU n’a pris aucune sanction et n’a pas fait appliquée l’embargo préconisé. - 

.lire la suite en Cliquant sur ​​le lien suivant:  http://direct.cd/2013/07/19/liste-des-85-multinationales-qui-soutiennent-la-guerre-en-rdc.html

cheikfitanews.net, contact Téléphonique: 0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

KINSHASA, vue de Brazzaville

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Une nécessité

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

6 novembre 2018 2 06 /11 /novembre /2018 09:17
 Billet. Société civile congolaise de l'étranger et fin mandat J. Kabila, halte à l'attentisme

Le 23 décembre 2018, il est prévu en RD Congo des élections : une présidentielle, des législatives nationales et des législatives provinciales.

Ce sera l’aboutissement d'un très long combat du peuple congolais contre l'aventurisme au sommet de l'état… Avec en prime, le départ du pouvoir de Joseph Kabila ,le Président sortant car, il ne sera pas candidat!

La tenue de ces élections sera une occasion d'honorer tous ces martyrs qui ont perdu leurs vies pour que la constitution ne soit pas changée, pour qu'il y ait alternance au sommet de l'état.

Ces élections auront-elles effectivement lieu ?

Si elles n'ont pas lieu, que faire ?

Si elles ont lieu, comment s'assurer de la vérité des urnes ?

Ne voulant toujours pas quitter le pouvoir malgré son impopularité patente, le clan Kabila s'est acharné à cadenasser autant que possible le processus électoral au point d'en décourager plus d'un : loi électorale inique, opposants embastillés ou poussés à l'exil, médias officiels confisqués, commission électorale caporalisée, cour constitutionnelle noyautée, institutions de l'état et leurs animateurs mis aux pas...

Ce ne sera donc pas les meilleures élections du monde.

Faut-il boycotter ces élections?

Non.

Ce serait laisser un boulevard au candidat du clan Kabila.

Comment l'opposition pourra-t-elle alors participer à ces élections et s'assurer que l'expression du peuple ne sera pas volée comme en 2011?

Le crime parfait n'existant pas, dans le plan machiavélique du clan Kabila de s'éterniser au pouvoir il y a une faille, toute petite et contre laquelle les Kabilistes ne pourront rien.

La voici :

Le jour des élections, le pouvoir en place sera contraint de mobiliser lui-même le peuple pour qu'il sorte et… Qu'il aille voter. C'est le seul jour où depuis des années, pareille mobilisation pourra avoir lieu !

Ainsi, cette sortie massive du peuple doit être mise à profit. Comment ?

Les leaders politiques pro-changement, les faiseurs d'opinion que sont la société civile doivent :

- Demander à tout le peuple congolais de s'impliquer dans l'observation, la surveillance et le déroulement du scrutin.

- Demander à tous les électeurs une fois qu'ils auront voté, d'attendre devant le bureau de vote le dépouillement, la proclamation puis l'affichage des résultats du bureau de vote et surtout…

- Demander aux électeurs de photographier les résultats affichés afin d'avoir les preuves pour chacun des 90.000 bureaux de vote !

- Juste après, demander la diffusion tout azimut de ces preuves, et les transmettre à différentes organisations d'observation des élections! Parmi ces organisations, la plate-forme « Antenne Monde de la Société Civile de la RD Congo » à Bruxelles.

Que peut la société civile de la diaspora dans ce challenge?

Les millions de Congolais vivant à l'étranger devraient se mobiliser et mobiliser l'opinion internationale pour cette journée du 23 décembre 2018, et clouer ainsi au pilori le clan Kabila.

Les millions de Congolais vivant à l'étranger devraient envoyer aux électeurs le mot d'ordre suivant qui résume tout:

« Tous électeurs ? Tous observateurs ! »

Pour quel dividende?

Une alternance en RD Congo sera un pas vers un état de droit.

Oui, la première victime de l'absence d'un état de droit, c'est la population, c'est la société civile. Société civile entendue comme forces vives de la nation.

La société civile a donc le devoir de s'engager pour libérer le pays du plus grand obstacle au retour d'un état de droit aujourd'hui en RD Congo à savoir : la volonté du clan Kabila de se maintenir au pouvoir par tous les moyens, et surtout par des moyens inappropriés.

Membres de la société civile congolaise de Belgique, manifestez-vous : Avocats, professeurs, artistes, femmes commerçantes, étudiants et jeunes, sportifs, infirmiers, infirmières, aide-soignantes, techniciens de toutes disciplines, économistes, informaticiens, ingénieurs, ouvriers, agriculteurs, médecins…

Halte à l'attentisme.

Bruxelles, le 6 novembre 2018

Cheik FITA

 

Post Scriptum

La plate forme « Antenne Monde de la Société Civile de la RD Congo » a conçu une application pour la collecte, la compilation et la diffusion des résultats bureau par bureau, candidat par candidat, circonscription par circonscription...

Et à partir de Bruxelles dans une grande salle, le soir du jour du scrutin, La plate-forme « Antenne Monde de la Société Civile de la RD Congo » organisera une grande soirée électorale afin de suivre les différents dépouillements et donner déjà les premières tendances des résultats .

C'est ainsi que chaque samedi de 14H00 à 15H30, à la place Lumumba de la Porte de Namur à Bruxelles, la plate-forme « Antenne Monde de la Société Civile de la RD Congo » organise un sit-in pour vulgariser le mot d'ordre «  Tous électeurs ? Tous observateurs ! ».

La plate-forme « Antenne Monde de la Société Civile de la RD Congo » demande :

1. A tous les Congolais de Belgique ou de passage en Belgique de venir au sit-in le samedi 10 novembre ainsi que tous les samedis suivants jusqu'au 22 décembre 2018 la veille des élections,

2. A tous les Congolais vivant à l'étranger de s'inscrire pour la grande soirée électorale du 23 décembre 2018 via le mail suivant :

congolaisvivantaletranger@gmaill.com

 Billet. Société civile congolaise de l'étranger et fin mandat J. Kabila, halte à l'attentisme

Partager cet article

Repost0
20 octobre 2016 4 20 /10 /octobre /2016 07:19
CPI : Bemba et ses coaccusés déclarés coupables d’atteintes à l’administration de la justice

La signature des accords du camp Tshatshi et la journée ville morte décrétée par le « Rassemblement » le 19 octobre 2016 ont éclipsé le rendu du jugement à la CPI, Cour Pénale International, dans l'affaire Le Procureur c. Jean-Pierre Bemba Gombo, Aimé Kilolo Musamba, Jean-Jacques Mangenda Kabongo, Fidèle Babala Wandu et Narcisse Arido.

Qu'en a-t-il été ? Voici ce qui a été diffusé par la CPI.

 

Situation : République centrafricaine
Affaire : Le Procureur c. Jean-Pierre Bemba Gombo, Aimé Kilolo Musamba, Jean-Jacques Mangenda Kabongo, Fidèle Babala Wandu et Narcisse Arido 

Ce jour, 19 octobre 2016, la Chambre de première instance VII de la Cour pénale internationale (CPI) a rendu son jugement dans l'affaire Le Procureur c. Jean-Pierre Bemba Gombo, Aimé Kilolo Musamba, Jean-Jacques Mangenda Kabongo, Fidèle Babala Wandu et Narcisse Arido et a déclaré les cinq accusés coupables de plusieurs atteintes à l'administration de la justice, sur la base des faux témoignages produits par des témoins de la Défense dans une autre affaire portée devant la CPI, l'affaire Le Procureur c. Jean-Pierre Bemba Gombo (« l'affaire principale »).

Le jugement a été prononcé lors d'une audience publique, en présence des cinq accusés : Jean-Pierre Bemba Gombo ; son ancien conseil, Aimé Kilolo Musamba ; Jean-Jacques Mangenda Kabongo (un ancien membre de l'équipe de la Défense de Jean-Pierre Bemba) ; Fidèle Babala Wandu (un allié politique de Jean-Pierre Bemba au Parlement de la République démocratique du Congo) ; et Narcisse Arido (un témoin potentiel de la Défense dans l'affaire principale, qui n'a finalement pas déposé). 

Conclusions : La Chambre de première instance VII a déclaré Jean-Pierre Bemba, Aimé Kilolo et Jean-Jacques Mangenda coupables d'avoir conjointement commis les infractions de subornation intentionnelle de 14 témoins de la Défense et de production intentionnelle de faux éléments de preuve devant la Cour, en tant que coauteurs de ces infractions.

De plus, Jean-Pierre Bemba a été déclaré coupable d'avoir sollicité les faux témoignages des 14 témoins de la Défense, Aimé Kilolo coupable d'avoir encouragé les faux témoignages des 14 témoins de la Défense, et Jean-Jacques Mangenda coupable d'avoir apporté son aide aux faux témoignages faits par deux témoins de la Défense et apporté son concours aux faux témoignages faits par sept témoins de la Défense. Jean‑Jacques Mangenda a été déclaré non coupable d'avoir apporté son aide, son concours ou toute autre forme d'assistance aux faux témoignages faits par les cinq autres témoins.

De surcroît, la Chambre a déclaré Fidèle Babala coupable d'avoir apporté son aide en vue de la subornation de deux témoins de la Défense. En revanche, il a été déclaré non coupable d'avoir apporté son aide, son concours ou toute autre forme d'assistance aux faux témoignages faits par les 12 autres témoins et d'avoir produit de faux éléments de preuve devant la Cour. Il a été acquitté de ces charges. Narcisse Arido a été déclaré coupable d'avoir suborné quatre témoins de la Défense. Il a été déclaré non coupable d'avoir apporté son aide, son concours ou toute autre forme d'assistance à la production de faux éléments de preuve par quatre témoins devant la Cour et à ces faux témoignages. Il a été acquitté de ces charges.

Appel et pénalités : Le Procureur et la Défense peuvent faire appel du jugement dans un délai de 30 jours. Conformément au Statut de Rome, les juges peuvent, pour les infractions de ce type, prononcer une peine d'emprisonnement ne pouvant excéder cinq années et/ou une amende. La Chambre prononce les pénalités dans cette affaire ultérieurement.

Contexte : Le procès de Jean-Pierre Bemba Gombo, Aimé Kilolo Musamba, Jean-Jacques Mangenda Kabongo, Fidèle Babala Wandu et Narcisse Arido pour atteintes à l'administration de la justice s'est ouvert le 29 septembre 2015 devant la Chambre de première instance VII. Le 29 avril 2016, la Chambre a déclaré close la présentation des éléments de preuve dans cette affaire, et les parties ont présenté leurs conclusions finales oralement entre le 31 mai et le 1er juin 2016. Au cours de 46 jours d'audience, la Chambre de première instance VII a entendu 13 témoins et témoins experts cités à comparaître par l'Accusation, et 6 témoins cités à comparaître par les équipes de la Défense des cinq accusés. La Chambre a examiné une multitude d'éléments de preuve, dont des enregistrements audio de conversations téléphoniques interceptées, et des éléments de preuve documentaires. La Chambre de première instance VII a rendu 266 ordonnances et décisions écrites, ainsi que 80 décisions orales. La Chambre est composée du juge Bertram Schmitt, juge président, du juge Marc Perrin de Brichambaut et du juge Raul Cano Pangalangan.

 

 

 

 

CPI : Bemba et ses coaccusés déclarés coupables d’atteintes à l’administration de la justice

Partager cet article

Repost0

ANNONCES...MESSAGES

 

http://www.livetvmonde.com/2015/01/rtnc-radio-television-nationale_17.html

 

http:// http://www.rfi.fr/afrique/

 

http://www.voaafrique.com/p/4938.html

 http://www.radiookapi.net/

http://www.tv5monde.com/TV5Site/afrique/

 

http://www.congoindependant.com/

 

http://congolaisdebelgique.be/

LIBERTE DE LA PRESSE.  Charles Goerens, eurodéputé et ancien ministre luxembourgeois 

Cheik Fita et, dramaturge et Journaliste congolais 

 LIVRES: 

RD Congo, sans un seul coup de feu

 

 

 

 

 

 

RD CONGO, LA DÉMOCRATIE assassinée?

De Cheik FITA

(Cliquez sur la Couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

Moins Homme dite la guerre de Kolwezi. Théâtre

DISPONIBLES

Nous contacter en cliquant sur le lien suivant: http://www.cheikfitanews.net/contact

Liens de sites recommandés

 http://www.antennemondesocietecivile-rdcongo.com/

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

 http://banamikili.skyrock.com/

antennemondesocietecivile-rdcongo.com​

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE

 rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne lien 

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

FOCUS

Liens