COP 26 & Réchauffement climatique : un conte congolais déjà joué en 2007 !

Des phrases entières sortant de la bouche de plusieurs dirigeants du monde au COP 26 se retrouvent dans le conte « le ver et le fruit » écrit il y a 14 ans en 2007 par l’écrivain congolais Cheik FITA.

Et pour cause ! Ce conte parle des origines du réchauffement climatique.

Ce conte fut présenté la même année au centre culturel Espace Matonge dans la commune d’Ixelles.

Par la suite, ce conte  fut joué dans plusieurs écoles primaires et maisons de repos de Bruxelles  et alentours, sous la production de l’asbl ECO CULTURE.

En mars 2021, les éditions OCM de Kinshasa ont publié un coffret de dix livres de Cheik FITA. Et parmi les dix livres, il y a aussi « Le ver et le fruit ».

   RESUME

Il y a très longtemps, dans un village perdu de la brousse africaine, un homme n’avait qu’une idée en tête : gagner sa vie autrement que par la pêche, la chasse, la cueillette.

Comment ? En creusant la terre. Il était convaincu qu’il y avait des ressources énormes dans les entrailles de la terre.

Il était tellement obstiné qu’un jour, une voix l’interpellât  en attirant son attention sur le danger d’une pareille activité humaine.

Avait-il retenu les conseils de la voix ? Si non, plusieurs siècles plus tard, quelles conséquences cette activité allait-elle provoquer ?

Disponible dans les librairies de Kinshasa : Rotana, Grands Lacs.

Plus de détails sur le blog du conte : http://leveretlefruit.over-blog.com/article-le-ver-et-le-fruit-extrait-residence-cense-waterloo-67566114.html

Extrait de vidéo lors d’une présentation dans la résidence Cense à Waterloo :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Please reload

Veuillez patienter...