Ligue des femmes UDPS-Belgique : fête des 40 ans du parti, en deçà des attentes

Bruxelles, le 21 mars 2022

Par Cheik FITA

Samedi 19 mars 2022 de 14 heures à 18 heures a eu lieu la célébration des quarante ans de l’UDPS au hall d’honneur du stade Heysel de Bruxelles.

Plusieurs membres du parti étaient là ainsi que des invités.

Il était prévu au programme, l’hommage aux combattants du parti, de l’animation musicale et un partage d’un verre d’amitiés.

Il y a eu effectivement des discours qui ont retracé le parcours de ce parti, longtemps emblématique de l’opposition en RD Congo.

Premier couac. L’événement a commencé vers 17 heures, alors que les premiers invités étaient arrivés à 14 heures comme prévu.

Les différents discours ont été prononcés sans micro, aucune sono installée. Les orateurs ont peiné pour se faire entendre. Ils étaient inaudibles au fond de la grande salle.

Comme il n’y avait pas de sono pour les discours, jusqu’à 19 heures quand nous avons quitté les lieux, il n’y avait pas de musique non plus pour agrémenter l’événement. 

Il n’est pas nécessaire de donner les autres détails quelque peu désagréables.

Il y aurait eu des invités des autres partis amis de Belgique par exemple, cela aurait donné une bien piètre image du parti.

Ce que la ligue des femmes UDPS-Belgique a offert pour la fête des quarante ans du parti, était aux antipodes des attentes. Ne pas le relever serait faire preuve d’hypocrisie, et pas profitable pour le parti, dans l’avenir.

Parallèlement à son parcours élogieux, l’UDPS aurait pu être non seulement une machine politique, mais aussi un modèle de management et d’organisation.

Et le parcours de l’UDPS est unique en RD Congo et force au respect. Il n’y aurait pas eu l’UDPS en RD Congo, le visage politique de la RD Congo n’aurait pas été ce qui qu’il est.

Aujourd’hui, le seul nom de l’UDPS fait directement penser au Président de la République, Félix Tshisekedi, l’homme qui a entre ses mains les destinées de près de cent millions de Congolais, pour au moins cinq ans.

Son aura devrait être soutenu par de grandes actions signées UDPS, et non être desservi.

En marge de l’événement, l’Info en ligne des Congolais de Belgique a interviewé l’invité le plus prestigieux qui était là, à savoir, Mr Paul Kapita Shabangi, un des treize parlementaires fondateurs de l’UDPS.

Dans ses réponses, il a été assez critique, non pas envers l’organisation du jour, mais par rapport à la marche du parti après son accession au pouvoir. Il a dénoncé certains de ceux qui sont autour du Chef de l’Etat, qui  dans leurs comportements, ne prennent pas la mesure de la grandeur de la tâche de leur ancien compagnon, mais désormais Président de la République.

Certains affichant même un comportement civique contraire aux idéaux du parti.

Au vu de tout cela, un tour de vis s’impose.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Please reload

Veuillez patienter...