Gand-Belgique : ouverture du « FED », Forum économique de la diaspora

Par Cheik FITA

Il s’est ouvert le jeudi 28 avril 2022 à Gand en Belgique le « FED », Forum Economique de la Diaspora sur initiative de la CDKin, coordination de la diaspora dont le siège est à Kinshasa.

Le but de ce forum est de mobiliser la diaspora congolaise afin qu’elle aille investir en RD Congo, à l’image des autres diasporas du monde qui ont réussi à devenir des piliers de l’économie de leurs pays.

Présence remarquable à cette séance d’ouverture, celle de Mr Kalimira Kabagaya Nicolas, Directeur Général Adjoint de l’Agence Nationale de développement et de l’entreprenariat Congolais, ANADEC en sigle.

L’ANADEC a remplacé l’ancien OPEC, Office de Promotion des Petites et Moyennes Entreprises Congolaises.

Parmi les discours d’ouverture, il y a eu le témoignage de Mme Valia Ndelela, fondatrice et CEO de BILAM, un « incubateur textile en RDC ». BILAM est un exemple de petite entreprise qui a eu l’opportunité d’être soutenue par l’OPEC.

La diaspora congolaise est-elle disposée à investir en RD Congo ?

Après l’arrivée au Pouvoir de Félix Tshisekedi, il s’est remarqué dans la diaspora congolaise un mouvement de retour au pays. Et cette tendance est toujours perceptible. La RD Congo est actuellement un véritable pays d’opportunités. Il n’est qu’à voir l’afflux des chinois, indiens, marocains, turcs… Tous les secteurs sont porteurs.

Mais rentrer au pays pour quoi faire ? Pour des personnes qui étaient habituées à une certaine aisance en Occident fruit de l’organisation des pays d’accueil, c’est une véritable équation.

Au pays, les services administratifs ne sont pas non plus un exemple d’efficacité. Comme l’a relevé l’initiateur du FED, Francis Tombolo Kalombo lors de son adresse : « On collectionne des accusés de réception… Sans suite ».

Est-ce pour autant qu’il faut baisser les bras ?

Non.

Raison pour laquelle ce forum est organisé. Preuve, l’affluence quelque peu timide des Congolais de la diaspora à cette cérémonie d’ouverture, en contraste avec les véritables transes collectives de la diaspora congolaise sur les réseaux sociaux quand on poste un « sextape » d’une notoriété congolaise, d’un tout autre quidam ou toute autre info de caniveaux.

Un réveil collectif de la diaspora congolaise s’impose.

La suite du programme prévoit des communications de plusieurs panelistes le samedi 30 avril 2022 toujours à Gand, dans la salle de Théâtre des services communaux située au 30, LEDEBERGPLEIN, 9050 GAND.

Pour des raisons techniques, les communications prévues le vendredi 29 ont été toutes déplacées au 30.

Rendez-vous le samedi 30 avril de 9H à 18H00.

Gand, dans la salle de Théâtre des services communaux située au 30, LEDEBERGPLEIN, 9050 GAND.

photos cheikfitanews.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Please reload

Veuillez patienter...