Le Gouvernement angolais déplore la mort de José Eduardo dos Santos

PHOTO ET TEXTE ANGOP. AGENCE ANGOLAISE DE PRESSE

uanda – L’exécutif angolais a exprimé, ce vendredi, sa consternation face au décès de l’ancien président de la République, José Eduardo dos Santos, survenu en Espagne, des suites de maladie.

Dans un communiqué officiel adressé à la Nation, l’Exécutif s’incline, « avec le plus grand respect et la plus grande considération », devant la figure d’un homme d’Etat de grande dimension historique, qui a gouverné pendant de longues années avec « clairvoyance et humanisme » les destinées de la Nation à des moments difficiles.

L’Exécutif transmet à la famille endeuillée ses plus sincères condoléances et lance un appel à la sérénité de chacun en cette période de douleur et de consternation.

Profil

José Eduardo dos Santos est arrivé au pouvoir en septembre 1979, à la suite du décès du premier président angolais, António Agostinho Neto.

Il a été président de la République pendant 38 ans, jusqu’en septembre 2017, date à laquelle il a été remplacé par l’actuel Chef de l’État, João Lourenço.

En plus d’être président de la République, il a été commandant en chef des Forces armées angolaises (FAA) et président du MPLA, le parti qui gouverne le pays depuis la proclamation de l’indépendance nationale le 11 novembre 1975.

Son parcours politique comprend également le poste de ministre des Relations Extérieures et d’autres fonctions au sein de l’État et du MPLA.

Il a dirigé le processus qui a abouti à la signature des accords de paix, le 4 avril 2002, à la suite du décès du dirigeant fondateur de l’UNITA, Jonas Savimbi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Please reload

Veuillez patienter...