Les Amis de Wetchi asbl Lancent trois opérations humanitaires depuis Paka Djuma

Kinshasa, le 1er août 2022

Par Cheik FITA, envoyé spécial

Dimanche 31 juillet 2022 en soirée, « Les Amis de Wetchi, asbl » de Belgique ont lancé trois opérations humanitaires à partir du quartier Paka Djuma dans la commune de Limete à Kinshasa. C’était à l’« Espace Kingakati chez Buffalo Bill » de Joël. Un orchestre folklorique Mongo a animé toute la soirée avec sa musique très envoûtante. Une danseuse et un danseur aux corps souples ont captivé le public avec leurs gestuelles suggestives.

Les organisateurs ont présenté l’action. Il y a eu ensuite collecte de fonds. Comme l’action avait été tenté en 2017 sans aboutir, les Amis de Wtechi ont commencé par présenter l’argent de la collecte qui avait été faite à l’époque à l’église du Pasteur Kiziamina.  

Dans les prochains jours, les Amis de Wetchi vont démarrer une campagne de collecte de fonds dans différents milieux, dont des églises.  

Cette triple opération s’appelle : « Un banc pour tous, Bourse d’études et école du devoir ». Par cette opération, Les Amis de Wetchi voudraient en même temps rendre hommage à Trois Premières Dames de la RD Congo qui se sont distinguées dans des actions humanitaires à savoir : Mama Marie Antoinette Mobutu, Olive Lembe Kabila et Denise Nyakeru Tshisekedi.

C’est la raison pour laquelle sur la bannière d’annonce on aperçoit en médaillon, les photos de ces Premières Dames. Un clin d ‘œil.

Cette expérience n’est pas une innovation pour les Amis de Wetchi. Il y a trente ans, cette association avait accordé des bourses d’études à des jeunes Congolais sélectionnés pour leurs performances et du fait qu’ils étaient issus de familles démunies. Ces boursiers sont actuellement des grands responsables.

Il y a vingt ans depuis Bruxelles, les Amis de Wetchi avaient lancé l’opération « Un banc pour tous ». Cela avait eu un grand succès, et des médias et associations belges s’y étaient impliquées et la réussite fut au rendez-vous.

Pour 2022, les Amis de Wetchi ont ajouté l’école du devoir. Des enseignants seront disponibles pour encadrer des enfants doués mais issus de familles très pauvres.

Paka Djuma, le quartier où a été organisé le lancement des actions, est un quartier très pauvre dans la commune de Limete. Il n’est pas urbanisé, les gens vivent dans des habitations de fortune, la promiscuité y est très élevée, et la prostitution s’y pratique à ciel ouvert et est un fait banal. Malgré cela, les enfants qui naissent dans le quartier Paka Djuma, sont des enfants comme tous les enfants congolais, malheureusement, ils sont desservis par leur environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Please reload

Veuillez patienter...